Citefutee.fr » Démarches et astuces business » Défiscalisation 2019 : comment en bénéficier ?

Défiscalisation 2019 : comment en bénéficier ?

L’année 2019 approche, faire une mise au point est plus que nécessaire. Des dispositifs anciens et nouveaux, prévus par la loi, pourront faire le bonheur de votre portefeuille. Comment réduire ses impôts le plus possible ? Comment faire le maximum d’économies pour vos prochaines vacances ? C’est ce que nous allons voir à travers différents points essentiels caractéristiques de la défiscalisation.

La défiscalisation par l’immobilier :

Nous allons tout d’abord aborder la défiscalisation par l’immobilier. Il y a différents dispositifs et lois qui en parlent. Les voici :

  • Loi Pinel : bénéficie aux propriétaires ayant mis en location leur logement fraîchement acheté ou réhabilité entre 2016 et 2017. Une autre condition stipule qu’il faut louer à une personne au minimum 6 ans le bien en question.
  • Loi Malraux (applicable dès 2018) : permet de bénéficier d’une réduction d’impôts aux personnes ayant investi de l’argent, dans la restauration de biens patrimonial. Une réduction non négligeable pouvant atteindre les 30% sur votre assiette fiscale.
  • Loi de défiscalisations sur les monuments historiques (applicable depuis près d’un siècle) : permet l’encouragement de l’entretien et/ou l’entretien de biens classés, afin d’obtenir une réduction de 100% des charges liées à cette démarche. Depuis 2009, une durée de conservation minimale du bien est fixée à 15 ans.

La défiscalisation avec des logements meublés :

Parlons à présent de la défiscalisation avec ou grâce aux logements meublés. Il existe également pour ce cas différents dispositifs et lois pour en tirer profit et ainsi faire du bien à votre portefeuille. Les voici :

  • Loi Censi-Bouvard : dispositif entraînant une réduction des impôts dans le vaste domaine de l’immobilier. La réduction s’effectue sur le revenu si vous avez effectué des investissements de différents types (tourisme, étudiants, personnes âgées,…) dans la location meublée entre 2013 et fin 2018. En plus de la réduction d’impôt, cette loi peut permettre la récupération de la TVA sur le prix du bien.
  • Location meublée : louer un logement meublé est plus rentable fiscalement que de louer un logement non meublé. En effet, vous serez beaucoup moins taxé, et vous pourrez louer plus cher votre logement en question. Cela est dû à la différentiation de catégorie dans le domaine de la fiscalité, entre les biens meublés et non meublés). Sous certaines conditions, il est même possible d’obtenir un statut spécifique de loueur en meublé professionnel, apportant de nombreux avantages fiscaux.
  • Déficit foncier : dans le cas où vous êtes propriétaire d’un logement loué rapportant moins que ce qu’il vous coûte, une réduction de cette différence est possible sous conditions (exemple : limite de 10700 €; sur l’année et par foyer fiscal).

D'autres articles futés !