Citefutee.fr » Astuces hobbies » Aérographe : quels sont les différents modèles ?

Aérographe : quels sont les différents modèles ?

L’aérographe est à l’image d’un pistolet de peinture. Tout comme ce dernier, il utilise de l’air comprimé pour projeter de la peinture sur des supports. Mais à la différence du pistolet, l’aérographe peut projeter de la peinture avec une précision déconcertante sur des types de supports aussi différents que des carrosseries, des maquettes, des vêtements ou encore des pâtisseries.

Quels sont les différents types d’aérographe ?

Il existe plusieurs types d’aérographe, selon les besoins et budgets de chacun. Parmi les modèles :

  • Aérographe à gravité : doté d’un godet au dessus, il est idéal pour les ambidextres. Il est donc conçu pour les gauchers et les droitiers pour peindre sur des surfaces réduites. En l’occurrence, la peinture descend du haut en bas par gravité, d’où le nom. Il présente également l’avantage d’être rempli par des peintures plutôt épaisses.
  • Aérographe par aspiration : il s’utilise de préférence pour les grandes surfaces. Il est muni d’un godet fixé sur le côté, mais s’adapte selon que vous êtes gaucher ou droitier. Le godet peut être à gauche pour les gauchers et à droite pour les droitiers. Ici, la peinture est aspirée par compression de l’air afin d’être projetée.
  • Aérographe simple pour débutants : il est fait pour tous ceux qui viennent tout juste de se lancer dans ce type de peinture. Il s’utilise préférentiellement sur des grandes surfaces, mais peut également s’utiliser pour le glaçage céramique. Il est facile d’utilisation, parfait pour les néophytes et très facile d’entretien.
  • Aérographe à double action pour experts : il faut de préférence l’utiliser sur des petites ou moyennes surfaces. Il est conçu pour les experts expérimentés pour réaliser des traits fins, des dégradés de couleurs, etc. Autant dire qu’il est fait pour les artistes dans la mesure où il permet de réguler l’arrivée de peinture et le débit d’air de sorte à s’adonner à des effets millimétriques.

De quoi a-t-on besoin en plus de l’aérographe ?

Pour réaliser du bon travail et pour assurer une utilisation optimale de l’aérographe, on a inévitablement besoin d’autres outils, comme :

  • Le compresseur : il est plus que nécessaire étant donné que pour le bon fonctionnement de l’aérographe, il faut absolument un air sous pression. Choisissez de préférence un compresseur avec une cuve de stockage pour éviter que celui-ci, s’il ne possède pas de cuve de stockage, tourne sans arrêt pendant que vous peignez.
  • Buses et aiguilles : en avoir un jeu en plus est toujours bénéfique, car ils sont fragiles. Vous serez donc amené à en changer souvent.
  • Godet : il convient de choisir le godet qui convient le mieux à vos besoins. Si vous effectuez des travaux de précision, un godet de 10 centimètres cubes fera l’affaire.

D'autres articles futés !